LES APÉRO JAZZ & CO

TROIS SOIRÉES DE CONCERTS D’INSPIRATION
JAZZ - BLUES - FOLK, EN CŒUR DE VILLE.

Les samedis 2 Juillet, 30 juillet et 27 août, à partir de 18h30,

Place des Négociants, en partenariat avec le Réveil Matin.

Les « Apéro jazz » reviennent et s’amplifient en 2022 avec le même objectif : soutenir les artistes locaux et régionaux.

Les concerts se veulent résolument axés autour de « l’émergence », avec notamment une attention particulière portée aux talents soutenus par les structures de proximité spécialisées dans les accompagnements de projets musiques actuelles (La Carène – Brest / Plages Magnétiques – Brest / Run Ar Puñs Association – Châteaulin / La Grande Boutique – Langonnet / Loco’s Rock – Douarnenez / Les Polarités – Novomax – Quimper...).


SAMEDI 2 JUILLET 2022


BERTOLINO - LE GAC

jazz – trad – électro / Bretagne - PACA


Pierre-Laurent Bertolino et Gurvant Le Gac tissent une musique fascinante, nourrie d’improvisations et de mélodies polyphoniques sensibles. Les sonorités de la flûte traversière en bois et de la vielle à roue se croisent, fusionnent pour mieux se disperser et nous emmener dans une transe hypnotique. La musique du duo est hybride : un instrumentarium qui vient des musiques du monde, un processus d’écriture musicale basée sur l’improvisation modale propre au jazz, un travail d’arrangement connecté aux musiques électroniques et à la recherche électro-acoustique.


SAMEDI 30 JUILLET 2022


HORLA


folk-blues-chanson / Bretagne - 29


L’une a plongé violoncelle au dos dans les musiques populaires des Balkans et du Moyen- Orient. Elle est une des rares françaises à jouer de la gadulka, prêtant à la viole bulgare un jeu qui doit autant aux gambistes qu’aux violoneux.
L’autre a grandi au son du banjo 5 cordes et du Bluegrass des bas-fonds britanniques, se hissant lentement au rang de chanteur et instrumentiste incontournable de la culture acoustique américaine en Bretagne.

Le fossé stylistique qui les sépare ne les a pas empêchés de se tourner autour pendant des années, développant une admiration mutuelle et une grande amitié. Ne manquait qu’un premier prétexte pour se lancer dans une collaboration, laquelle a révélé des évidences artistiques et posée les jalons d’un avenir dense et créatif.

Pauline Willerval : Chant, Gadulka, Violoncelle
Jack Titley : Chant, Guitare, Banjo

1ère partie : « Look down the road » - Hommage à Skip James


Marcher dans le blues, c’est traîner à l’ombre d’arbres centenaires que Skip James a planté. Cet homme à la voix d’ange presque androgyne, aux mains cornées et à la réputation trouble, s’est tu il y a 50 ans. La trentaine de chansons qu’il a enregistrée plane encore dans l’air du monde. Il y dévoile un jeu de guitare en dentelle où la pulsation épouse la grâce et des textes affûtés qui inspireront de nombreuses reprises.

Jack Titley et Pauline Willerval, fascinés par son souffle, ont décidé à leur tour de tirer leur chapeau à ce grand musicien en remaniant son répertoire à deux voix. L’occasion également de faire fraterniser le banjo et la gadulka, un jumelage inattendu mais fluide, les deux cordes partageant la même puissance acoustique et un grain populaire. Construisant sans modèle, ils offrent au fantôme de Skip James un abri neuf loin des grand-routes.

2ème partie : « Tout juste un peu de bruit » - Hommage à Brigitte Fontaine


Pauline et Jack, ravis de leur expérience de reprise d’un répertoire unique, choisissent de récidiver, mais en français cette fois. Leur adolescence se fera donc sous la cascade débordante de Brigitte Fontaine.

De Brigitte, on connaît bien la fantaisie essentielle, l’exubérance des textes, l’art de la surprise. Son humour imbattable a presque fait de l’ombre à toutes les merveilles de romantisme et de sensibilité qui font également son talent. Celle qui a su réconcilier les hippies, les punks et les surréalistes, l’indétrônable Queen of Kékéland dont l’irrévérence s’invite encore dans bien des salons, a toute sa place dans le cœur du duo Horla. L’abondance notoire des œuvres de Brigitte Fontaine qui s’est aventurée dans une multitude à peine croyable d’esthétiques musicales, laisse une liberté savoureuse au duo quant au choix des chansons et des instruments.


SAMEDI 27 AOÛT 2022 / 1ère partie


DUO CABARET - ROCHER

Duo de clarinettes free jazz et trad' / Bretagne - 29


Etienne Cabaret et Christophe Rocher, deux multi-clarinettistes majeurs en Bretagne ont eu l’idée (et l’envie) de créer un répertoire métissé, fusionnant la musique traditionnelle bretonne avec un jazz moderne et libre, teinté de textures sonores imaginaires que seule l’improvisation permet de révéler. Ils ont ainsi imaginé cette musique libre et hybride, naviguant entre airs dansants et balades mélancoliques, entre sonorités bretonnes, balkaniques et free, jazz.

Étienne Cabaret développe à la clarinette basse un son électro-acoustique qui flirte avec le jazz, le rock ou la musique improvisée. Il a créé la Compagnie des Musiques Têtues et joue avec Moger, Arn, Gosseyn, Dièse3...

Christophe Rocher, créateur de l’Ensemble Nautilis, défend une certaine idée de l’improvisation, libre et généreuse. Il joue depuis 25 ans avec les plus grands improvisateurs, Bernard Lubat, Hamid Drake, Rob Mazurek, Steve Coleman... Avec lui, la musique n’a pas de frontières.


SAMEDI 27 AOÛT 2022 / 2ème partie


JEAN-LUC THOMAS QUARTET

jazz world / Bretagne - 29


Le trajet artistique du compositeur flûtiste Jean-Luc Thomas a démarré dans la chaleur des festoù-noz et des pubs nourris par l’oralité. Puis, il s’est poursuivi lors de voyages (Niger , Inde, Brésil, Pologne...), par des rencontres rendues possibles grâce à l’art d’improviser, d’écouter, de réagir, d’inter- agir,... jusqu’à la création “Ex-Anima” et la tournée avec Zingaro. Après 25 ans d’expérimentations, de rencontres, de voyages et suite à son premier album vraiment personnel “Oficina Itinerante”, Jean-Luc Thomas décide de créer son quartet.

Pour “Sillons”, il réunit de fortes personnalités, nourries par un terreau artistique profond, qui se réinventent à chaque occasion, capables d’improviser et habitées par ce que l’on appelle le groove ; Simon le Doaré à la contrebasse, Hugo Pottin à la batterie et Timothée Le Net à l’accordéon. “Sillons” est un carnet de voyage musical et un remerciement à tous les maîtres que Jean-Luc Thomas a croisé sur son chemin.


L'Atelier Culturel

Scène de Territoire des arts de la piste
Place François Mitterrand,
29800 Landerneau
02 98 21 61 50

L’Atelier Culturel est subventionné par :

La Ville de Landerneau
Le Conseil Départemental du Finistère
La Direction Régionale des Affaires Culturelles Bretagne

L'Atelier Culturel est soutenu par :

L’ONDA Office National de Diffusion artistique, Les Partenaires Culturel du Grand Ouest, Spectacle Vivant En Bretagne, ODIA Normandie - Office de Diffusion et d’Information Artistique, OARA - Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine. L’Espace Culturel Leclerc de Landerneau, Le Crédit Agricole de Landerneau, Les Passagers du Livre, Les Cap-horniers, Maison Michel Traiteur, Fée Nomen, Espace Coiffure, Landerne primeurs.


© Atelier Culturel 2021/22